Chapitre 1 – Le fonctionnement des moteurs de recherche

Chapitre 1 – Le fonctionnement des moteurs de recherche

À Propos

Cet article fait partie du Guide Simple et Précis sur le SEO.

Quelles sont les fonctions principales des moteurs de recherche ?

Les moteurs de recherches ont deux fonctions principales :

  • L’exploration et l’indexation.
  • La proposition de réponses pertinentes

 

L’exploration et l’indexation

Le moteur de recherche explore le Web. Sachant que le Web est interconnecté à travers des liens.interconnexion web

Ces liens aident le robot du moteur de recherche appelé “crawler” d’atteindre des milliards de documents dans le web (page web, PDF, image …)

 

 

 

 

puffbild-fujitsu31

Une fois ces documents trouvés, le robot sélectionne des parties de ces documents et les stocke dans des bases de données colossales : on appelle ça l’indexation.

Ce sont ces bases de données qui sont utilisées quand une requête de recherche est faite sur la page du moteur de recherche. Le but d’avoir ces bases de données est simple : accéder rapidement (sans chercher sur le Web) en une fraction de seconde les milliards de documents stockés dedans.

 

 

 

dataceters

Ces bases de données existent dans des Datacenters (centre de traitement de données) qui sont déployées un peu partout sur le monde.

 

 

 

 

 

time running

Rappelons que 2 secondes d’attente suite à une demande de recherche peut causer une insatisfaction chez l’internaute. C’est pour cela que les entreprises de moteurs de recherche investissent énormément dans les Datacenters afin que les résultats de recherche soient retournés le plus rapidement possible.

 

 

 

 

 

La proposition de réponses pertinentes

Quand un internaute cherche un mot-clé sur un moteur de recherche, celui-là fouille dans les milliards de documents indexés. Le moteur de recherche retourne d’abord des résultats pertinents en les classant selon la popularité des sites web. C’est exactement là que le SEO joue un grand rôle : Influencer sur la pertinence et la popularité.

 

Comment les moteurs de recherche déterminent la pertinence et la popularité pour le classement ?

Dans le passé, la pertinence voulait dire : trouver une page contenant exactement les mots-clés qu’on cherche. Aujourd’hui, les moteurs de recherche vont au-delà de cette définition.

En effet, plusieurs facteurs de classement peuvent influencer la pertinence. D’abords, les moteurs de recherche considèrent que la pertinence est liée à la popularité. En d’autres termes, plus un site est populaire, plus le contenu qu’il met sur internet est pertinent.

Dans le cas de Google, il existe +200 facteurs jouant en faveur du classement dont voici quelques-uns :

 

Facteur Déscription
Le premier mot dans le nom de domaine est un mot-clé Exemple : motcleABC.com a plus d’avantage par rapport aux noms de domaine qui n’incluent pas le mot-clé ou bien l’incluent au milieu ou à la fin de leurs noms de domaine.
Le mot-clé est présent dans le sous-domaine Exemple : motcle.ABC.com. Google renforce le classement dans ce cas.
Le propriétaire selon WhoIs est pénalisé Dans le cas où Google identifie que le propriétaire du site selon WhoIs est un spammeur par exemple, Google prendra en compte ce point négatif pour le classement des autres sites appartenant au même propriétaire.
Mot-clé dans le Tag HTML Title La balise de titre est le deuxième élément le plus important d’une page Web de contenu après le contenu de la page.
Le Tag HTML Title commence par un mot-clé si le Tag HTML Title commence par un mot-clé, il est donc fort probable que la page soit mieux classée par rapport à d’autres pages dont le Tag HTML Title ne contient pas ou contient un mot-clé à la fin du Tag HTML Title.
La rapidité du chargement de la page Google utilise la vitesse de chargement de pages comme facteur très important quant au classement.
Contenu en double Si le contenu d’une page est le même qu’un autre sur le même site (même légèrement modifié), cela peut influencer négativement le classement du site par Google.
Liens invalides ou rompus Avoir trop de liens invalides ou rompus sur une page peut être un signe d’un site négligé ou abandonné. Les directives Google utilisent ce critère afin d’évaluer la qualité en général d’un site.
La longueur de l’URL Un URL long peut nuire à la visibilité du site dans les résultats de recherche.
Architecture du site Une architecture bien organisée d’un site (architecture en SILO) aide Google à organiser thématiquement le contenu du site.
Certificat SSL Google utilise le fait d’avoir HTTPS comme critère de classement.
Partages sur réseaux sociaux Le nombre de partage d’une page sur les réseaux sociaux peut influencer sur le classement du lien dans les résultats de recherche.
Légitimité des comptes de médias sociaux Un compte Twitter avec 10 000 followers et deux partages est probablement interprété beaucoup différemment qu’un autre comptant également 10000 followers mais avec beaucoup de partages et d’interaction.

 

Qu’est ce que Google recommande ?

 

google recommendation

 

Recommendation Déscription
Pas de Cloaking Il ne faut pas décevoir les utilisateurs du site. Présentant un contenu différent aux moteurs de recherche de celui que les utilisateurs vont y trouver représente une faute grave.
Site bien structuré Le site doit avoir une structure et une hiérarchie claires. Les liens textes doivent l’être également. Chaque page dans le site doit être accessible via au moins un lien texte.
Contenu riche Le site doit inclure du contenu riche et utile. Les Tags HTML Title et ALT doivent être précis et descriptives.
URLs avec mots clés L’utilisation des mots-clés dans les URLs est très importante.
Une seule URL par page L’utilisation d’une seule version d’URL est importante pour améliorer le classement du site. Il se trouve qu’une page soit accessible via plusieurs URLs. Par exemple:http://example.com/accueil, http://accueil.example.com ou http://www.example.com. Google recommande fortement qu’une seul URL soit définie comme favorite. Cela est faisable grâce aux URLs canoniques et à la redirection 301.

Comments are closed.